Bénédictines de Sainte Bathilde

16 juin : Tu vois cette femme...

lundi 17 juin 2013

Jésus se tourna vers la femme, en disant à Simon : « Tu vois cette femme ?... Je te le dis : si ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, c’est à cause de son grand amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. »

Deux camps, deux angles de vue. _ Ceux qui parlent de pureté rituelle mais ne la pratiquent pas, qui jugent les autres mais ne se voient pas eux-mêmes, qui prétendent vivre sous la Loi mais n’en sont que la lettre morte. _ Et puis il y a Jésus et la femme. Jésus qui est l’Amour à qui on doit l’Amour. L’Amour qui vient se donner et qui attend d’être aimé. La femme qui vit l’amour frelaté mais qui se sait si pauvre et qui a reconnu en Jésus l’Amour. Cette femme qui est la seule dans l’assemblée à savoir aimer vraiment. Cette femme qui, parce qu’elle est rejetée de tous et stigmatisée pour son impureté, sait qu’elle est pécheresse et que seul l’Amour peut la sauver. Alors elle donne tout, elle s’abaisse, s’humilie et surtout reconnaît son indignité.
Elle seule ne vit pas de règlement mais d’Amour, elle seule ne vit pas d’apparences mais de lucidité sur elle-même.

Heureux celui qui est lucide sur lui sa propre faiblesse, il entrera dans la Foi, elle le portera à Jésus, Il le sauvera.

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales