Bénédictines de Sainte Bathilde

2 - Dédicace de l’autel : entrée et aspersion

dimanche 17 mai 2015

15 mai 2015, Vendredi après l’Ascension
Dédicace de l’autel du Prieuré Sainte-Bathilde de Vanves
par Monseigneur Michel AUPETIT évêque de Nanterre

I – LITURGIE D’ENTREE

Procession d’entrée : depuis le fond de l’église (porte-croix, Parole, lumières, reliques,prêtres et évêque)

Chant : Connaissez-vous la ville en fête

Inclination sans baiser l’autel, chacun va à sa place.
Dépose des reliques sur une table, entourée d’un cierge de chaque côté.
Le ministre qui porte le livre de la Parole de Dieu le garde sur sa poitrine bien en vue.

- Mot d’accueil Mère Marie-Madeleine Caseau, prieure
- Mot de Mgr Michel Aupetit
- Salutation et bénédiction

Bénédiction de l’eau et aspersion

On apporte à l’évêque, debout à son siège, le vase contenant de l’eau.
L’évêque invite toute l’assemblée à prier :

Frères bien aimés, nous voici rassemblés dans la joie pour la célébration du sacrifice du Seigneur qui consacrera ce nouvel autel. Participons d’un cœur attentif à cette liturgie : en accueillant dans la foi la Parole de Dieu, en prenant part avec joie à la table du Seigneur, qu’une sainte espérance grandisse en nos cœurs. Rassemblés autour de l’unique autel, nous approchons du Christ, pierre vivante, et nous devenons en lui un temple saint. Mais tout d’abord supplions Dieu de bénir cette eau : elle sera répandue sur nous en signe de pénitence et en rappel de notre baptême ; ensuite elle sera répandue sur ce nouvel autel.

Tous prient en silence pendant quelque temps. L’évêque dit ensuite, les mains étendues :

Dieu qui fais accéder toute créature à la lumière de la vie, ton amour pour les hommes est si grand que tu veilles sur eux comme un père, les purifies de leurs fautes avec tendresse et patience et les ramènes constamment vers leur Chef, le Christ. Tu as voulu dans ta grande miséricorde que les pécheurs qui seraient plongés dans les eaux du baptême et ensevelis dans la mort avec le Christ, en surgissent totalement pardonnés et deviennent les membres de son corps, héritiers de son Royaume. Par la grâce de ta bénédiction, sanctifie cette eau que tu as créée : quand elle sera répandue sur nous et sur ce nouvel autel, qu’elle soit le signe de ce bain salutaire qui nous a lavés dans le Christ pour que nous devenions un autel spirituel. Accorde à ton peuple ici rassemblé, ainsi qu’à tous nos frères qui viendront à cet autel célébrer tes mystères, de parvenir un jour à la Jérusalem du ciel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

R/ AMEN

Après cette invocation sur l’eau, l’évêque asperge le peuple avec l’eau bénite, en parcourant la nef de l’église. De retour au sanctuaire, il asperge l’autel, puis l’ambon.

Pendant ce temps on chante : Renés des eaux du baptême…

Après l’aspersion, l’évêque revient à son siège et dit debout :

Que Dieu, le Père des miséricordes, à qui nous dédions ce nouvel autel sur la terre nous accorde le pardon de nos péchés et nous donne de lui offrir éternellement le sacrifice de louange sur son autel du ciel.

R/ AMEN

Gloria Hébraïque

L’évêque dit ensuite :

Prions ensemble.

Les mains étendues :

Tu as voulu, Seigneur notre Dieu, que ton Fils élevé sur l’autel de la croix attire à lui toute chose. Du haut du ciel, répands ta grâce sur les fidèles qui te dédient cet autel : qu’ils se rassemblent autour de lui pour que tu les nourrisses et que tu fasses d’eux, jour après jour, par le don de ton Esprit, le peuple qui t’est consacré.Par Jésus Christ, ton Fils…

R/ AMEN.

Retour à l’article de la dédicace de l’autel

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales