Bénédictines de Sainte Bathilde

2ème semaine d’Avent

mercredi 9 décembre 2020

Consolez, consolez mon peuple dit le Seigneur par la voix du prophète Isaïe en ce second dimanche de préparation à Noël… Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur - dit le Seigneur.

Nous sommes bien impuissants à consoler ces peuples en détresses, tant ils sont loin… Mais des hommes et des femmes en attente, il y en a tout proche de nous…Ils nous enveloppent de toutes parts …

J’entends la plainte de ceux et celles qui espèrent :
- que leur enfant se porte mieux et retrouve son équilibre
- qui désirent être aimé alors qu’ils ont un caractère impossible
- ceux qui rêvent de se retrouver sain de corps et d’esprit alors qu’un virus les dégrade
- ou encore cette petite fille présentant une dysphorie de genre qui provoque tant de souffrances en elle et chez ses parents, parce que nous n’acceptons pas le mystère de la nature..
- ceux qui aspirent patience après bataille à ce que leurs désirs coïncident enfin avec la volonté de Dieu….

En ce temps d’Avent, nous rêvons de quelqu’un qui soit capable d’entendre la plainte sourde et presque silencieuse qui s’échappe du cœur des pauvres en ces situations. Mais il ne s’agit plus d’un rêve !

Noël, c’est Dieu qui rejoint notre tempête ! C’est au cœur de notre société aujourd’hui que nous sommes invités à porter consolation



C’est au droit de Dieu que la venue de Jésus nous rend sensibles. Bien des hommes et des femmes sont en attente. Peut-être et même sûrement, ils ignorent que Dieu aussi les attends… Il nous revient de le leur faire savoir et de les conduire à Lui.

PDF - 268.2 ko
 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales