Bénédictines de Sainte Bathilde

6 - Dédicace de l’autel : Encensement

dimanche 17 mai 2015

E. Encensement de l’autel

Mise en place des cinq brûle-parfums et allumage des charbons.

Monition : L’encens est brûlé sur l’autel pour signifier que le sacrifice du Christ, qui se perpétue sacramentellement en ce lieu, monte vers Dieu comme un parfum agréable ; mais aussi pour exprimer que les prières des fidèles parviennent jusqu’au trône de Dieu de façon à l’apaiser et à lui plaire. (cf Ap 8, 3-4)

Les charbons allumés sont placés sur les brûle-parfums.
Puis l’évêque y met l’encens en disant :

Que monte devant toi, Seigneur, notre prière, comme la fumée de cet encens, et comme son parfum dans cette demeure, que ton Eglise répande par le monde la joie et la grâce du Christ.

Puis l’évêque met de l’encens dans l’encensoir et encense l’autel. Ensuite il revient à son siège, est encensé et s’assoit. Un ministre encense le peuple.

Pendant ce temps, on chante :
Que ma prière s’élève comme l’encens.

Ps 137 en responsorial

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce :
tu as entendu les paroles de ma bouche.
Je te chante en présence des anges,
vers ton temple sacré, je me prosterne. Antienne

Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité,
car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole.
Le jour où tu répondis à mon appel,
tu fis grandir en mon âme la force. Antienne

Tous les rois de la terre te rendent grâce
quand ils entendent les paroles de ta bouche.
Ils chantent les chemins du Seigneur :
Qu’elle est grande, la gloire du Seigneur ! » Antienne

Retour à l’article de la dédicace de l’autel

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales