Bénédictines de Sainte Bathilde

8 septembre : Renoncer ?

lundi 9 septembre 2013

« ...De même, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »

Renoncer à tout et à tous ceux qu’on aime. A une époque où tout est incertain voilà une clause simple pour assurer l’avenir.

Mais pourquoi Jésus disait il cela ? Pour le savoir il suffit de regarder à qui Il le disait : aux foules qui Le suivaient. Suivre Jésus n’est pas anodin. Cela est exigeant parce que Sa vie est exigeante. On ne peut partager Sa vie sans en partager les exigences. On ne peut aller avec Lui au bout de l’Amour sans être libre. Or la moindre possession est une entrave.

Renoncer à ses biens est une chose, renoncer à ses affections en est une autre il faut même renoncer à notre propre vie. Cela revient à ne renoncer à rien d’autre qu’à soi-même.

Mais cela revient aussi à entrer dans une vie surdimensionnée celle du disciple qui partage tout avec son maître. Avoir tout en commun avec Jésus c’est avoir le Royaume, ce n’est pas comparable avec ce que l’on a abandonné, et là, tout devient possible. C’est d’un choix d’Amour qu’il s’agit.

Heureux celui qui a choisi l’Amour tout lui sera rendu et au centuple.

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales