Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet de Rome : Glouton, ivrogne !

mercredi 17 septembre 2014

Le Fils de l’homme est venu ; il mange et boit, et vous dites : "C’est un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs." Mais la sagesse de Dieu se révèle juste auprès de tous ses enfants.

Question d’incarnation encore et toujours... Le Fils de l’homme mange et boit . Dieu se fait homme, en Jésus : voilà l’Inouï de Dieu. Sa descente en notre condition humaine pour la prendre en sa divinité. Tout le mystère chrétien est là, dans cette révolution divine, cette inversion de nos représentations de Dieu !

Le Fils de l’homme mange et boit  !

Telle est la sagesse que Dieu révèle en son Fils : il se donne à l’humanité pour la saisir en son éternité d’amour.

Cette invitation de l’humanité s’adresse à tous les hommes, aux pécheurs, aux publicains, aux petits comme aux grands, aux pauvres comme aux riches, aux justes et aux insensés, et même aux brigands sur la croix...
A tous, Dieu adresse son message de sagesse.
Sur tous, Dieu se penche et offre son visage de tendresse et d’appel à la vie.
Pour tous, il vient, chemin faisant, apporter la certitude de la filiation : enfants de Dieu, nous le sommes et donc vivant de sa vie.

Le Fils de l’homme mange et boit

Avec saint Paul, apprenons à vivre en enfants de Dieu : "Quoi que nous fassions... que ce soit toujours au nom de Jésus !"

Alors, nous entendrons autrement ce : "Prenez et mangez !" et ce : "Prenez et buvez !"

Nous deviendrons "Christ",
pains pour les autres,
Dieu en nous, Dieu en tous, tous en Dieu,
dès maintenant !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales