Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : À l’écart pour du repos !

samedi 6 février 2021

Bien du mouvement dans l’air, pour un moment qui semblait être propice au repos : "Venez dans un endroit désert pour vous reposer un peu." Que va-t-il donc nous arriver en ce samedi que nous souhaiterions calme et de repos ?

La vie s’anime : traversée d’un lac, descente de la barque, et foules qui accourent devançant la petite équipe autour de Jésus ... Marc accélère le récit en multipliant les répétitions, au point de rendre impatients.

Une impression domine : une grande faim.
Jésus est entouré d’une foule pitoyable, en attente, affamée, et il enseigne  :

- l’espérance,
- l’horizon à regarder
- la vraie vie à choisir
- le pain aussi à donner.

Laissons-nous saisir par ces propos, pleins de vérité qui résonnent au fond de nous et touchent le lieu du manque, de la blessure, de l’attente plus ou moins consciente mais criante.

Belle actualisation de notre attente profonde : accueillir notre faim, celle des autres, y consentir pour vivre.

Mais y consentir avec un désir, un désir fort, plus fort que tout : celui d’être nourri et donc sauvé !

Oui, à nous de sortir de notre barque, pour aller de l’avant avec le Sauveur en prenant bien le temps de comprendre que nous avons besoin d’être sauvés, d’être branchés sur la Vie, l’Unique, celle donnée gratuitement par Dieu. Long chemin d’écarts et de repos au puits de la Parole. Ne fuyons pas car la Vie sourd là.

Débarquons ! Faisons un écart !
La liberté intérieure est à quai :
le repos n’est-il pas faim
d’espérance reconnue, consentie, sauvée ?!

 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales