Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : A leur intention !

lundi 1er juin 2015

Les chefs du peuple cherchaient à arrêter Jésus, mais ils eurent peur de la foule. – Ils avaient bien compris en effet qu’il avait dit la parabole à leur intention. Ils le laissèrent donc et s’en allèrent._
La violence est toujours là, prête à faire victime. Et si nous en percevions au moins quelque mécanisme, à travers la vie de Jésus, peut-être deviendrions-nous, pas à pas, artisans de paix, de réconciliation ?

De quoi s’agit-il aujourd’hui dans cette histoire que Jésus invite pour faire passer un message ?
Les vignerons ne sont pas propriétaire de la vigne dans laquelle ils travaillent, de laquelle ils vivent, pour laquelle ils se donnent corps et âme. En bons gérants, ils doivent remettre au propriétaire ce qui lui est dû. L’instinct de propriété se réveille, mais dévié. La vigne n’est pas à eux !

Or cet instinct est meurtrier, il aveugle et plus rien de ne compte, pas même une vie, des vies. il ne s’agit alors que de posséder, que d’avoir, que d’être maître du domaine. Une parabole aux intentions de qui ?

Si cette vigne est la création, Une parabole aux intentions de qui ?
Si cette vigne est l’alliance, Une parabole aux intentions de qui ?
Si cette vigne est la Parole de Dieu, Une parabole aux intentions de qui ?
Si cette vigne est la Bonne Nouvelle, Une parabole aux intentions de qui ?

A chacun de nous, vignerons d’une vigne d’entendre l’appel !
Qui que nous soyons, nous ne sommes que vignerons, non-propriétaires de notre vigne, même si nous possédons quelques ceps, voire beaucoup !
La vie nous est donnée, la faire fructifier et en remettre les fruits au Dieu Père, Fils et Saint-Esprit, n’est-ce pas là, le chemin de la liberté du coeur ?

Une parabole aux intentions de qui ?
A notre intention, n’en doutons pas !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales