Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Ami de l’Epoux !

samedi 10 janvier 2015

Jean répondit : « Un homme ne peut rien s’attribuer, sinon ce qui lui est donné du Ciel. Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit : Moi, je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui.
Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ; quant à l’ami de l’époux, il se tient là, il entend la voix de l’époux, et il en est tout joyeux. Telle est ma joie : elle est parfaite. Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue.


" L’ami de l’époux " marche à nos côtés en ce jour si douloureux pour tous, tellement marqué d’absurde, de violence, d’indicible !

Il marche, en sachant qui il est, en sachant ce qu’il a reçu, en connaissant aussi l’humanité, "Tous vont à lui !". Mais ce n’est pas cela qui l’intéresse vraiment.

L’ami de l’époux écoute la voix de l’époux, il se reçoit de cet Autre et c’est là qu’il est. L’ami de l’époux puise sa joie, malgré la nuit, dans la présence reconnue du Christ, Sauveur.

L’ami de l’Epoux voit Jésus se lever, prendre sa place. Il le reconnaît comme l’Epoux et affirme ce qui fait trembler ou reculer : " telle est ma joie et elle est parfaite."

Comment recevoir une telle assurance de foi ? : Peut-être en ruminant silencieusement un verset inouï qui pourrait passer inaperçu ou paraître pâle derrière la joie parfaite mais qui en est la clé : "il faut qu’il grandisse et que je diminue !"

Grandissons comme Amis,
Amis du Sauveur,
Amis les uns des autres, amis en actes,
pas d’autre réponse !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales