Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Apôtre des Apôtres !

vendredi 22 juillet 2016

Une femme en vue ! Pas besoin de jumelles pour voir, il faut entendre ! Au petit matin, dans le Jardin, une femme, Marie-Madeleine cherche éperdument un mort, Jésus, le Crucifié. Elle cherche, seule, en pleurs. La scène porte tout le drame de l’humanité, le nôtre.

"Jésus lui dit alors : « Marie ! » Elle se tourne vers lui et lui dit : « Rabbouni ! » ce qui veut dire : « Maître » dans la langue des Juifs. Jésus reprend : « Cesse de me tenir, je ne suis pas encore monté vers le Père. Va plutôt trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »
Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’il m’a dit.
 » "

Rappelez-vous, Pâques !
Ce cri qui retentit : " J’ai vu le Seigneur ! Et voilà ce qu’il m’a dit ! "
Les disciples ne peuvent croire, personne n’ose entendre.
Les femmes craintives assurent et Marie-Madeleine parle : elle obéit à "Rabbouni" !
"J’ai vu le Seigneur et voilà ce qu’il m’a dit !"

Une fois encore, la Parole sort de l’instant de déchirure, elle passe par la faille qui fait jaillir la foi. Elle donne consistance à la joie et au salut. Au plus profond de la nuit, au plus noir de la vie, un nom murmuré retentit et déchire la déchirure : " Marie !"

Touchée par la voix de Celui qui seul la connaît en ce lieu de création, en ce lieu de perdition, Marie s’écrie " Rabbouni  !", cri de reconnaissance, cri de renaissance, cri de conversion ! Alors ce lieu devient lieu de rédemption.

Cri qui déchire la nuit et amène au jour l’humanité toute entière !
Cri qui sort le Vivant du silence de la mort et attire à la lumière de la vie nouvelle l’humanité toute entière.
Cri qui annonce un commencement du déjà et pas encore de la foi pour l’humanité en chemin d’espérance.

Cri de fulgurante reconnaissance, qui change tout !
"J’ai vu le Seigneur et voilà ce qu’il m’a dit !"
Oui, fulgurance d’un amour éternel, fulgurance d’une mission qui dure encore, fulgurance d’une espérance tenace car divine ! Voilà l’Apôtre des Apôtres lancée sur les routes de l’humanité perdue, avec mission de dire les mots simples de la Vie : "je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu."

Des pleurs dans la nuit, un nom, un cri,
une mission : va dire à mes frères !
A nous d’entendre et de parler,
Le Vivant fait signe ! La Mission est simple :
Dire les Mots du Vivant, les chanter sur tous les tons !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales