Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Après les miettes, abondance !

samedi 10 février 2018

Nous nous souvenons de ces miettes ! Elles ont suffi pour forcer l’admiration de Jésus pour la foi qu’elles manifestaient. Toujours en chemin, Jésus regarde, voit, entend, écoute, s’arrête et enseigne : tant d’hommes et de femmes affamés et assoiffés le suivent.

Survient le soir, comme s’il n’était pas attendu, prévu, déjà revenu ! Le soir surprend la foule, les disciples : le soir est là, le troisième soir ! Depuis trois jours, tous mangent et boivent les paroles de Jésus. Lui, saisi de compassion, fait remarquer comme Marie à Cana : "Ils n’ont rien à manger" avant de se séparer.

Jésus fait comme Marie, il parle aux disciples et leur demande de faire ! De faire ce qu’il ordonne avec bon sens : s’asseoir et apporter ce qu’il y a. Le miracle partira de la réalité bien pauvre, mais présente.

De sept pains et quelques poissons, une foule de plus de 4000 hommes se rassasie et il reste sept corbeilles !

Des miettes aux morceaux qui restent, d’un récit à l’autre, d’un jour à l’autre, Jésus récolte la moisson du Royaume. Il nourrit et reçoit tous ceux qui sont là comme convives pour le festin annoncé.

Avons-nous faim, soif ?

Grave question du matin qui nous rejoint au secret du cœur. Comme pour sainte Scholastique, la sœur de saint Benoît que nous fêtons, mettons-nous au service de la faim des hommes et des femmes de notre temps, par la prière, le service fraternelle, la foi audacieuse !

La séquence de trois jours au désert s’achève :
Renvoyés rassasiés, sur la rive sept corbeilles de restes,
Jésus et ses disciples, à nouveau dans la barque.
Et vogue la Bonne Nouvelle : tous invités au festin des Noces !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales