Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Atout coeur !

samedi 20 janvier 2018

L’ L’Évangile du jour est bien court et déroutant, lisons-le ensemble :
"En ce temps-là, Jésus revint à la maison, où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger.
Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »
"

Jésus nous conduit une fois encore au cœur du cœur, à ce lieu de vérité qui fait résonner un son pur et unique, l’amour !

La maison est son lieu, il y revient comme à un puits. La source de son être de Fils jaillit là, lieu de rassemblement de tous ceux qui écoutent Jésus et qui pressentent ce feu d’amour agissant.

La maison est ce lieu des repas dit encore la Parole, puisque la foule trop dense empêche de manger. L’amour se construit donc par les repas partagés.

Et tout d’un coup le sens même de la maison bascule. L’improbable se fait actualité : les gens même de sa famille ne font pas maison, du repas, et empêche le rassemblement.

Sauront-ils arrêter par leur acte violent la douceur de sa Présence ? Le récit ne le dit pas aujourd’hui, pour nous laisser plonger dans ce mystère de la violence qui se déchaîne en présence de Jésus, doux et humble de cœur.

Interrogeons-nous sur l’origine de nos violences !

Rien à faire, nous sommes des gens de chez lui et si souvent faisons violence là où l’amour fait bourgeon, là où l’Inouï jaillit, là où l’impossible naît, là où l’humain doit s’incliner !

Rebelote, pour atout cœur,
jouons-le sans pli !
Entendons bien : sans rien garder !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales