Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Atteins jusqu’à l’aveugle en moi !

dimanche 30 mars 2014

"Il y a une chose que je sais : j’étais aveugle, et maintenant je vois !"

Cet aveugle de naissance a sans doute bien souffert durant toute sa vie d’aveugle, et voilà que de voir, - il le sait bien, c’est bien lui qui était aveugle, on va jusqu’à chercher ses parents qui le reconnaissent sans le soutenir - lui rend la vie encore plus dure !

Ce qu’il sait c’est qu’il était aveugle et que maintenant, un homme lui a rendu la vie avec de la boue et de sa salive.

Récit on ne peut plus simple : "l’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, il m’en a frotté les yeux et il m’a dit : ’va te laver à la piscine de Siloé.’ J’y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j’ai vu."

Comment les gens qui le harcèlent de questions n’entendent-ils pas la prophétie bien inscrite, ancrée au fond d’eux ? "Il fait entendre les muets, voir les aveugles, marcher les boiteux..."

Ils n’entendent pas parce qu’ils ne voient pas ! Ils ne voient pas parce qu’ils sont aveuglés, aveuglés par leur non-vouloir de savoir autrement que ce qu’ils savent...

L’aveugle ne sait qu’une chose et cette chose le fait courir sur le chemin de la foi ! Il voit, il voit un homme : Jésus et il croit, il croit au Fils de l’homme !

Nouveau rebondissement jaillie de sa nuit !

Christ, notre lumière, tu nous réveilles du sommeil de la mort,
Christ, lumière des hommes, tu nous enveloppe de ta bonté, et tu atteins jusqu’à l’aveugle en nous,
Christ, lumière du monde, ta justice rayonne en chacun de nos actes de justice, et tu atteins jusqu’à l’aveugle en tout homme,
Christ, Lumière née de la Lumière, tu fais briller la vérité et tu atteins jusqu’à l’aveugle nuit,
O Christ, toi qui atteins jusqu’à l’aveugle en nous, ouvre nos yeux afin qu’ils te voient et que notre langue confesse en toi le Père !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales