Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Attention : reproches !

mardi 12 juillet 2016

" Jésus se mit à leur faire des reproches..."

L’évangéliste avant même de dire quels reproches, en donne la raison : ces villes malgré les miracles ne se sont pas converties.

Les reproches se font, dans la bouche de Jésus appels à la conversion !

Arrêtons-nous donc à cette raison : l’absence de conversion. Jésus la constate, elle est objective, factuelle : il ne voit ni signe de repentance, ni attitude de pénitence, ni geste de réparation, ni désir de retour sur soi pour repartir autrement. Il voit des foules entières vivre.

Le Christ ne nous demande pas d’être parfaits, mais il attend de nous d’être en chemin de conversion, en chemin de sainteté, en chemin d’apprentissage de l’amour, de la bonté, de l’accueil de l’autre.
Pour cela, il ne nous laisse pas seuls, "orphelins", il est avec nous, il montre le Chemin, il nous promet l’Esprit. Lui frappe à la porte de notre cœur, jour après jour, instant après instant, non pour nous juger, mais pour nous relever, nous entraîner sur le chemin de la justice, de la paix, de la conversion par pur amour.

Nous ne comprenons pas souvent ces appels ! Nous n’écoutons pas souvent comme ces villes qui n’ont pas répondu aux miracles par la conversion.
Alors ces reproches sont comme ceux du Livre de l’Apocalypse, cris d’urgence, cris d’amour ! " Repentez-vous et croyez !" Comment entendre un reproche comme un appel ? Comment entendre un appel autrement que comme un reproche ? Apprenons l’écoute du cœur !
Pensons positivement que Dieu nous aime, en Père, en Frère et veut nous sauver, nous donner en héritage sa vie ; alors tout changera peu à peu, insensiblement, de la crainte à l’amour !

En Dieu,
où est le reproche, là l’Esprit vient œuvrer,
où est la colère, là justice et paix s’embrassent,
où est la mise en garde, là amour et vérité se rencontrent,
Ne craignons pas ce jour !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales