Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Aucun signe !

lundi 12 février 2018

Dans l’évangile de Marc, le : "Pas d’autre signe que celui de Jonas !" devient " aucun signe ne sera donné à cette génération ! " Jésus se fait radical.

Comment passer du Jonas comme signe à " aucun signe " ?
Notre mémoire biblique remonte à la surface,il s’agit de l’épisode de Jonas dans le ventre d’une baleine, un pauvre Jonas vomi sur un rivage trois jours et trois nuits après ce sombre engloutissement. La rive que Jésus traverse aussi, symbole de la grande traversée à venir.

Jésus appelle à la conversion, celle de la confiance, du croire sans aucun signe qui affermit dans une relation autre, nouvelle.

Aucun signe, dit Jésus. Aucun signe sinon sa personne, ses paroles, ce qu’il vit simplement au milieu de son peuple, de ses disciples, chemin faisant.

Le signe n’est pas la baleine, c’est lui-même !

Le signe c’est le cœur qui se tourne vers Dieu sans peur, sans angoisse, sans crainte, mais assuré que de Lui seul vient la vraie vie, la vie d’enfants de Dieu, la vie fraternelle.

Aucun signe donné !
Jésus fait signe en passant sur l’autre rive :
La Croix du Christ se dresse sur le monde,
la Croix marquée sur nos fronts,
la Croix victorieuse d’où jaillit le pardon :
Passons sur l’autre rive ! !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales