Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Aussitôt !

mardi 9 janvier 2018

Mardi 9 janvier, le temps ordinaire reprend pour la durée d’un mois, le mercredi des Cendres, le 14 février ouvrira le Carême. Un mois de temps ordinaire qui commence " aussitôt " ! Jésus ne perd pas de temps pour manifester son autorité et enseigner le vrai pouvoir qui vient d’une puissance autre. En route pour ce temps ordinaire, tout de vert vêtu !

Accueillons quelques mots de l’Évangile de saint Marc :
"Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là il enseignait."
"Sa renommée se répandit aussitôt partout."
Notre mot "aussitôt" revient deux fois, , il nous retient. Tout chez Jésus semble écrit au coin de l’urgence : il enseigne, pas de repos, même le jour du sabbat.

"Aussitôt, le jour du sabbat", deux inscriptions dans le temps qui ne vont pas ensemble, à la lumière de la Création :"le septième jour, Dieu se repose". Oui, le jour du sabbat est fait pour le repos. Or, ce jour-là Jésus marche, enseigne et guérit un homme saisi d’un esprit démoniaque. En écho, une parole répond :

"Je ne suis pas venu abolir mais accomplir."

Cet accomplissement passe par la lutte contre les esprits mauvais qui déshumanisent. L’autorité de Jésus ne force rien, elle ne s’impose pas, elle fait taire.

Jésus n’impose que le silence, qui est descente en l’être profond, lieu de l’image, lieu de la ressemblance, lieu de la filiation. Noël nous en a redonné l’accès !
Allons sans peur, avec Jésus qui enseigne, à ce silence révélateur de l’être profond, silence catalyseur de la conversion, silence salutaire. Il est pour nous encore

Cette descente dans l’être profond n’est en rien naufrage, refuge, malgré la peur de nous trouver. Cette descente fait advenir la Parole d’autorité : Parole qui rend à la liberté de créature.

Cette descente jusque dans le silence, dans ce "tais-toi !" pour le moins violent, autoritaire, fait ce qu’elle dit : elle met en œuvre la vraie vie, puissance de transfiguration, de résurrection du Christ !

Silence : tais-toi !
Où résonne ce "tais-toi !" en nous, aujourd’hui ?

Pour l’entendre réellement, Jésus nous redit : laisse-moi faire !

Laisse-moi faire ! Laisse-moi te faire taire pour te faire être !

D’un enseignement au face à face, jusqu’au cœur à cœur,
par le chemin du "tais-toi !" :
laisse-moi faire !
Belle définition du temps ordinaire !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales