Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Aux branches !

dimanche 15 novembre 2015

Se raccrocher aux branches : expression bien expressive ! La parabole du jour est peut-être une de ces branches. Atteints au plus profond de la foi en l’homme, que faire ? La folie si proche qui a tué nous a plongés au coeur de la réalité mondiale : cette guerre de l’ombre qui frappe aveuglément et brise la vie.

La nature nous rapproche de l’Essentiel, sans magie, mais comme à tâtons, humblement mais de manière salutaire, une branche de figuier est là.

Ce figuier de l’Evangile nous indique un chemin, simple mais déroutant : celui de la contemplation qui certes, contemple mais apprend, appelle à se laisser transformer pour laisser jaillir la vie !

Contempler la nature pour y découvrir la présence de Dieu, son oeuvre et son Royaume jusqu’aux signes des temps, voire aux signes de la fin des temps, comme toute mort l’anticipe, c’est le Livre ouvert à tous ; livre toujours ouvert !

Contempler, c’est alors s’arrêter sur une réalité plus forte que la mort, réalité qui nous dépasse et la faire nôtre, à distance, au coeur de nos nuits humaines, où l’homme détruit tout sur son passage.

Contempler deviendra alors acte de foi, d’adhésion, de consentement, d’espérance.

Puisse-t-elle, en ces jours dramatiques, où la nature nous a montré sa tenue de splendeur automnale nous révéler quelque peu le visage de Gloire du Vivant et des Vivants !

La mort est vaincue
Le Christ est ressuscité,
Mon frère, tu es vivant à jamais !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales