Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Béatitude du serviteur !

mardi 24 octobre 2017

"Heureux sont-ils !" Ces derniers mots font tilt ! Nous sommes de ceux-là qui désirons être heureux, alors quoi faire ? Qui être ?

"Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées...
S’il revient vers minuit ou plus tard encore, et qu’il les trouve ainsi, heureux seront-ils !"


En tenue de service et la lampe allumée : C’est ce qu’attend le roi de ses serviteurs, quelque soit l’heure de son arrivée, minuit, plus tard encore, sans heure.

Difficile consigne à entendre ! Et Jésus ne parle pas de salaire, de prime de dépassement d’horaire, de récupération, de droit du travail. Il se place sur un autre registre qu’il nous faut découvrir pour accéder au bonheur tant désiré.

Ce symbole de la vigilance se décline en deux symboles : " la tenue de service et la lampe allumée." Il n’est donc pas celui de l’esclavage, de la servitude, pas même celui du service bénévole attendu, voire dû dans certaines mentalité d’aujourd’hui.

Le sens de ces symboles devient clair en regardant Jésus.
Le Serviteur, le Fils s’est ceint de l’amour gratuit pour l’humanité en dérive. Le Fils s’est fait serviteur portant la lumière de la Vie.
Il est lui-même Serviteur et Lumière ! . Ce grand amour est un amour de choix, un amour de préférence qu’il désire vivre en ceux et celles qui l’accueillent dans leur vie : "comme une incarnation du Verbe" .

C’est lui le Fils qui se fait serviteur en tenue de service, les reins ceints du tablier de la miséricorde, portant la lampe de la compassion pour illuminer la route du salut, de la justice et de la paix pour tous les hommes.

Il tend librement ce tablier et cette lampe à tout homme, à toute femme qui se laisse toucher, saisir, conduire. À nous en ce jour, si nous l’écoutons !
Ainsi la confiance filiale illumine la vie du serviteur ceint de la foi, et éclaire sa conscience d’être serviteur du Serviteur, dans la joie du Serviteur.
Éclairé par une telle vérité, le voilà dégagé du sommeil de l’illusion, de l’orgueil voire de la domination ! Reste à se laisser saisir par Celui qui est Serviteur et Lumière pour devenir serviteur et lumière ! Si difficile ?

Nous sommes à la croisée des chemins : chemin du Serviteur qui fait justice, chemin des serviteurs dominateurs qui se font justice. À nous de choisir !

La lampe allumée tendue par Jésus en tablier,
est lampe de service et non de servitude !
Enfilons le bon tablier tendu par Jésus, Lumière née de la Lumière,
Heureux sommes-nous !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales