Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Bien avant l’aube...

mercredi 16 janvier 2013

"Bien avant l’aube" Jésus se leva...

Solitude nécessaire pour le Fils de Dieu qui proclame la Bonne Nouvelle et met en route, relève !
Solitude désirée pour le Fils de Dieu qui devance le jour !
Solitude du Fils de Dieu qui fait de nos solitudes un lieu non seulement nécessaire, désiré, mais habité, habité par sa Présence aimante, agissante, bienfaisante au coeur même des larmes...

Jésus va là où la brebis souffre,
il se déplace lui-même, là où l’humanité peine,
il marche au devant de toute fièvre...

Inutile de prendre notre température, nous avons la fièvre !

Tous, nous sommes malades, chacun de nous a sa fièvre.
- Fièvre de la solitude,
- fièvre des pensées noires,
- fièvre de la colère,
- fièvre de la division,
- fièvre du découragement,
- fièvre de la peur...

Il est là, où la fièvre gagne, isole, met au lit, enferme.
Il est là, dans nos solitudes qui creusent un puits d’où, Lui, Jésus, fera jaillir la vie, même sans que nous le sachions !

Mais il ne peut rien sans nous...

Dès avant l’aube, il vient à nous,
Dès avant l’aube, il s’approche de nous,
Dès avant l’aube, il tend la main pour nous toucher,
Dès avant l’aube, il prie pour nous,
Dès avant l’aube, il désire nous remettre debout,
Dès avant l’aube, tout nous est donné pour Le servir...

Où sommes-nous, dès avant l’aube ?

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales