Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Bonne dénonciation !

mardi 19 mai 2020

En tout bon Avocat, le Défenseur dénonce ! Belle fête de saint Yves, patron des avocats et des juristes !

" Quand viendra le Défenseur, il dénoncera l’erreur du monde sur le péché, sur le bon droit, et sur la condamnation."

Assurément, un verset de la Parole bien obscure et repoussant, traduit sous d’autres formes toutes assez obscures. Mais que veut dire Jésus ?

Le Défenseur, l’Esprit de vérité annoncé par le Christ comme Bonne Nouvelle, vient pour dénoncer l’erreur du monde !
Jésus explique mais que comprennent les disciples ?
- l’erreur du monde sur le péché,
- l’erreur du monde sur le bon droit, la justice.
- l’erreur du monde sur la condamnation, le jugement.

Pourquoi parle-t-il de péché, de bon droit, de condamnation et pas d’amour, de paix, de joie ? La bonne pédagogie serait à vouloir encourager, de nos jours et non de dénoncer. Alors, Jésus serait-il au bord du gouffre pour parler ainsi ?

Lui, La Parole de Dieu faite chair, annonce la venue du Défenseur comme bonne parce que justement, il dénoncera l’erreur du monde. En écho, la question de Pilate résonne : "Qu’est-ce que la vérité ?"

La vérité du monde n’est pas que le monde est mauvais : Dieu l’a créé bon, don fait à l’humanité, chemin de communion. Mais l’homme y a semé et y sème l’erreur.

Il pervertit la bonté en mensonge, la foi en reniement ou ignorance, l’humilité en orgueil, la douceur en toute-puissance, le don en appropriation, le service en pouvoir.
L’Esprit travaille du dedans de nous à cette inversion, vraie révolution sans armes, en larmes oui, larmes de componction, larmes de reconnaissance, larmes de libération. Car oui, la vérité rend libre. Voilà l’œuvre de l’Esprit !

Le Défenseur dénonce l’erreur
pour en briser ses verrous.
Viens, Défenseur des pauvres !



A 21h, Complies nous rassemblera tous pour demander l’Esprit qui libère, avec les psaumes 70 et 6.

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales