Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Bradycardie !

dimanche 30 avril 2017

Le diagnostic après quinze jours de résurrection risque de nous étonner, mais il s’avère juste : Bradycardie de la foi ! De quoi souffrons-nous ? D’une extrême lenteur du cœur ... à croire !

" Jésus faisait route avec eux et leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître !"

Jésus apparaît, il se montre aux yeux de deux disciples, et il n’est pas reconnu. Leur cœur est fermé sur leur douleur, sur leur déception, sur la perte de leur espérance, sur la mort de cet homme en qui ils avaient cru.
Leur cœur est aveuglé et lent, lent à se mettre en route, lent à se remettre en question, lent à espérer, lent à se laisser briser, lent à croire !

Le Maître les accompagne sur le chemin, il est lui-même le Chemin ; la peur des brigands, des voleurs n’arrête pas le Vivant.
Mais eux ne sont pas encore sur le vrai chemin, ils font route.

Il faut que le Vivant les déroute pour qu’ils prennent le Chemin de leur cœur nouveau, le Chemin de la Résurrection !
Le chemin du cœur brûlant car brûlé par les Écritures, en capacité de mettre le feu.

Ne craignons pas de perdre le chemin pour trouver Le Chemin !
Ne craignons pas de nous laisser guider par la douceur de la brise du matin, même si nos yeux ne le voient pas. Quelqu’un veille et marche, des compagnons naissent en cours de route.
Ne craignons pas la longueur du chemin, la lenteur du cœur à croire, la profondeur du mystère à traverser !

Jésus qui m’a brûlé le cœur,
au carrefour des Écritures,
ne permets pas que leur blessure en moi se ferme
tourne mes sens à l’intérieur, force mes pas à l’aventure,
pour que le feu de ton bonheur, à d’autres prenne !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales