Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Choix paradoxal !

mercredi 30 septembre 2015

Trois hommes rencontrent Jésus, chacun se retrouve dépouillé de ses intentions pour laisser le coeur advenir au vrai choix : choix paradoxal ! Tout est dit dans les mots de ces rencontres...

Un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Jésus met en relief les palpitations du coeur de ces hommes. Il leur indique comment les mettre au rythme de sa vie. Pas si facile, apparemment : rien pour poser la tête, tout quitter d’un coup en laissant même "ses morts", ne pas regarder en arrière comme s’il ne fallait pas perdre de temps.

C’est déjà une grande leçon ! Comment notre coeur palpite-t-il ? Qu’est-ce qui l’anime réellement ?

Comme toujours, avec Jésus, un petit plus jaillit de cet espace libéré par la Parole en mouvement... Cet espace crée un vide, un appel : justement, ces trois hommes ne sont pas sur la même longueur d’onde, deux se proposent, un est appelé. Deux mots déchirent l’espace clos de ces relations pour envoyer l’homme dans un ailleurs inconnu, mais certain : être, être avec, marcher avec. " Suis-moi ! " Jésus ne demande pas de réponse : il prend librement la liberté de cet homme pour en faire son bonheur en l’envoyant annoncer le règne de Dieu.

La nuit qu’il fut livré, Jésus prit du pain :
Ceci est mon Corps livré pour vous !
Suis-moi ! Ainsi, Jésus nous prend,
et fait de nous son Corps !
Amen !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales