Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Commencement des reproches !

mardi 17 juillet 2018

" Alors Jésus commença à faire des reproches aux villes..."

La liturgie passe du glaive de la Parole au commencement des reproches, en coupant tout le passage sur le questionnement que Jean-Baptiste suscite et auquel Jésus répond.
La tension monte devant le refus de croire. La tension monte, l’évangéliste ne garde pas de suspens : il donne d’emblée la raison de cette tension : ces villes, malgré les miracles, ne se sont pas converties.

Les reproches sont là comme appels à la conversion !

Arrêtons-nous là : la raison des reproches n’est que le désir ardent de Jésus de nous voir tous en chemin de conversion  ! Or il constate que même les nombreux miracles opérés ne changent rien : absence de repentance, de pénitence, de réparation, de retour sur soi pour repartir autrement.

Pas le moindre signe de conversion, et donc d’accueil de la Parole qui agit.
Pas le moindre indice de fécondité en ces villes qui se disent croyantes !
Pas le moindre frémissement de foi, en ces hommes au cœur de granit !

Le Christ ne nous demande pas d’être parfaits, mais d’être en chemin de conversion, en chemin de sainteté, en chemin d’apprentissage de l’amour, de la bonté, de l’accueil de l’autre.

Rappelons-nous sa promesse : il ne nous laisse pas seuls, il nous donne l’Esprit. Lui frappe à la porte de notre cœur, jour après jour, instant après instant, non pour nous juger, mais pour nous relever, nous entraîner sur le chemin de la justice, de la paix, du don total par pur amour.

Comme ces villes, ne sommes-nous pas aussi fermés à ses appels, trop connus, trop dérangeants, trop concrets ! Souvent, nous n’écoutons pas comme Corazine, Bethsaïde, Capharnaüm... Aucune n’a répondu aux miracles par la conversion.

Finalement, ce commencement des reproches sonne l’urgence d’un autrement : écouter autrement, vivre autrement, aimer autrement. Ce n’est pas le glas mais l’urgence !

Oui, il y a urgence, comme dans le Livre de l’Apocalypse : cris d’urgence, cris d’amour ! " Repentez-vous et croyez !"

Là où le glaive est passé, là l’Esprit vient semer,
amour et bonté : miracles d’aujourd’hui !
Signes pour nous, signes de nous - Corps du Christ !
Montrons que nous sommes champions !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales