Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Contre saison !

vendredi 27 juillet 2018

"Le semeur est sorti pour semer.."

Pour nous, en ce jour, une parabole bien connue, qui chaque fois réveille d’autant qu’elle surgit à contre saison ! C’est le temps des moissons. Mais la Parole n’a pas de saison : "Qui sème dans les larmes, moissonne en chantant !" Pour l’heure sortons avec le semeur.

Le semeur est sorti pour semer, et il jette le grain non seulement avec foi mais avec générosité, voire insouciance, prodigalité, excès !
Il jette sans regarder, à profusion, sur le chemin, dans les ronces, sur le sol pierreux, et tout de même dans la bonne terre ! Comme au détour du chemin, passés les ronces, oubliées les ornières, sautés les marécages, dévalées les pentes arides, un bout de bonne terre tend les bras !
Il jette tout ce qu’il a !

La question du jour qui réveille : où sommes-nous ?


- retenus dans les ronces ?
- desséchés sur le sol pierreux ?
- à tout vent, dispersés sur le bord d’un chemin ?
- enfouis dans la bonne terre ?

Celui qui a des oreilles qu’il entende !

Entendons que le grain est donné, entendons que le semeur est sorti pour semer, entendons que notre terre telle qu’elle est reçoit ce grain et peut être travaillée pour devenir bonne terre !
Entendons que le semeur compte sur nous pour sa moisson !

Heureuse la terre fécondée par le Grain !
Heureux le cœur ensemencé de ce Grain !
Heureux de rendre heureux alors le Grain qui meurt !



Et si nous étions un grain semé ?!

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales