Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Croyez-vous ?

vendredi 2 décembre 2016

Nouvelle révélation de l’identité de Jésus : il rend la vue aux aveugles ! Le temps de l’Avent nous apprend à faire des allers-retours entre premier et Nouveau Testament, ainsi cet épisode de la guérison des deux aveugles renvoit-il encore au prophète Isaïe qui annonçait de la part de Dieu que "Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur..."

Révélation d’une patience inouïe ! "Deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David !" Jésus poursuivi de cris ne renvoie pas ces pauvres, il les accueille jusqu’à la maison et leur adresse la parole.

Révélation d’une compassion totale : "Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. " Il s’appuie sur leur foi, leur désir, leur parole pour agir.

Révélation de la puissance divine : "Que tout se passe pour vous selon votre foi ! » Leurs yeux s’ouvrirent" A l’instant, la Parole fait ce qu’elle dit.

Révélation du secret messianique à garder :" Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! » Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région" Son heure n’est pas venue, le témoignage ne peut être reçu de façon juste ! Mais la joie est trop grande et la vue retrouvée leur donne de la voix !

Ne serions-nous pas de ces aveugles qui voyons sans voir, qui crions sans crier, qui espérons sans espérance, qui n’arrivons pas réellement à désirer sortir de l’obscurité et des ténèbres de l’orgueil, de la toute-puissance, du mensonge ?

Jésus est en route,
approchons-nous de lui,
en murmurant : "Rabbouni"
oui "Rabbouni, que je te voie, le Vivant !"

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales