Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : D’abord à Marie-Madeleine !

samedi 7 avril 2018

Samedi de l’Octave pascale : écoutons bien !

"Ressuscité de grand matin, Jésus apparut d’abord à Marie-Madeleine"

L’évangile de Marc a deux versions finales :

- la brève, qui montre deux femmes allant au tombeau, le trouvant ouvert. Envoyées annoncer l’impensable aux apôtres MAIS effrayées par ce qu’elles ont vu et entendu, elle ne disent rien... Ainsi se finit la Nouvelle !
- la longue qui ne met en scène qu’une femme Marie-Madeleine, bien connue puisque le texte précise qu’elle avait été libérée de sept démons. Cette fois, elle va porter le message aux apôtres, mais ils ne la croient pas. Une allusion aux disciples d’Emmaüs montre encore l’incrédulité générale. L’annonce n’est pas reçue, ainsi commence la Bonne Nouvelle !

Puis dans cette version longue, la troisième apparition, aux Onze, commence mal : Jésus leur reproche leur manque de foi, la dureté de leur cœur. Il leur reproche de ne pas avoir cru le témoignage de ceux qui avaient vu et entendu, de ceux qui avaient été envoyés.

Scène tout à fait essentielle pour notre foi.
Nous n’avons pas vu le Vivant alors notre foi ne repose que sur ces premiers témoignages et nous n’avons pas moins peur, pas moins confiance ! Nous sommes de ces messagers de la Bonne Nouvelle : ainsi se vit la Bonne Nouvelle !

D’abord à Marie-Madeleine...

Courons derrière elle pour saisir Celui qui nous a saisis le premier et en ces jours de lumière et de fête en Église, n’ayons pas peur, n’ayons pas peur de recevoir ces marques de foi universelle, ces manques de foi aussi : Christ est vivant, il nous précède toujours et ce, jusqu’à la fin des temps !

Chacun porte le Christ Vivant, ressuscité.
Chacun peut courir avec Marie-Madeleine, et annoncer la Bonne Nouvelle :
Pas d’autres messagers que nous pour aujourd’hui !
Ainsi la Bonne Nouvelle !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales