Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Défendu !

vendredi 30 octobre 2020

Les docteurs de la Loi, les pharisiens lui ont tendu des pièges pour le condamner. Cette fois, la réalité de ce que Jésus voit, rencontre le pousse à la contre-attaque :

"Est-il permis ou défendu de faire une guérison, le jour du sabbat ?" demande-t-il à la vue d’un homme atteint d’hydropisie.

Grande question déjà rencontrée que celle du sabbat : ce jour de Dieu, ce jour pour Dieu aux nombreux interdits pour respecter, honorer, célébrer Dieu.

Jésus, Fils de Dieu ne vient pas ôter un seul iota de la Loi, a-t-il déjà enseigné, mais, la vie des fils de Dieu, la vie de chaque créature de Dieu fait voler en éclat l’interdit : "si l’un de vous a un fils ou un bœuf qui tombe dans un puits ne va-t-il pas l’en retirer, même le jour du sabbat ?"

Déplacement qui provoque le silence des auditeurs, plus personne ne sait, car tous ont un fils, à l’évidence, sans doute un bœuf, et chacun, à part soi, doit bien se voir courir le sauver ! Tout ce que l’on aimerait voir comme respect de la vie, aujourd’hui !

Le cœur va plus vite que les jambes quand il n’est pas esclave, enchaîné, figé par ce qui peut rassurer, ce "permis - défendu" comme par ce qui peut être source de toute puissance, détenir la Loi.

Jésus enseigne, voit et guérit car il aime. Son message chamboule tout : le sabbat est fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat. L’amour du prochain en actes respecte, honore, célèbre Dieu, 24/24, 7j/7 ! Revenons à l’essentiel, ce respect de la vie en tout homme !
Car oui, un défendu existe bien : "tu ne tueras pas !"

Permis ou défendu ?
Changeons de paire de lunettes !
Aimé et sauvé : courons à perdre haleine,
le Souffle sera donné sans compter !

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales