Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Déluge de grâce et de miséricorde !

dimanche 10 janvier 2016

" Le ciel s’ouvre et l’Esprit descend comme une colombe " : dernier jour de ce temps liturgique, à la fois de grâce, de miséricorde, et de Mystère inouï, mais aussi de nuit !

Le ciel s’ouvre et l’Esprit descend : il nous révèle que cet homme est le Chemin, la Vérité, la Vie, et que le ciel est à nouveau ouvert aux hommes, pour la Vie éternelle. Bonne nouvelle, certes, mais qui demeure blessure et souffrance !

Promesse de Vie éternelle, certitude de vie, mais en chemin, de nuit par le fait même de l’ouverture du ciel qui n’est pas VISION mais ECOUTE d’une Parole sur la terre.

Puisse cette ouverture du baptême transfigurer la déchirure et la faire devenir source de miséricorde, de douceur et de paix !

"L’Esprit descend comme une colombe."
Signe de cette transfiguration de la déchirure en ouverture, la colombe !
Jadis, au déluge, elle porte le rameau tout frais d’olivier qui manifeste le retour de la vie, le retour à la vie.

Signe de cette nouvelle Alliance qui en appelle ou en rappelle un autre : l’Arc en ciel ! " Je mets mon arc dans la nuée et il deviendra un signe d’alliance entre moi et la terre."

Du déluge au déluge de grâce et de miséricorde, Dieu accomplit sa promesse, étonnant mystère : son Fils, aujourd’hui engendré, signe l’Alliance éternelle !

Le Fils fait signe aujourd’hui : il prie.

La Colombe, l’arc en ciel, l’ouverture du ciel nous plongent dans les eaux de la grâce baptismale, grâce de vie éternelle, grâce de participation à la vie même de Dieu
et nous font remonter des eaux enfouies de notre baptême dans l’arche de douceur et de paix qu’est le Christ priant !

Courons à l’Arche,
courons dans le coeur ouvert, transpercé,
plongeons dans la prière du Christ !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales