Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Deux mille porcs !

lundi 1er février 2016

"Un homme possédé d’un esprit mauvais sortit du cimetière à sa rencontre...
Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui et cria de toutes ses forces : Que me veux-tu, Jésus, fils du Dieu très-haut ? Je t’adjure par Dieu, ne me fais pas souffrir !"


Scène bien connue de l’évangile. elle surprend toujours par la foultitude de détails retenus par saint Marc, souvent bref et discret, et par la violence qui émane du récit.

Tout bascule entre Jésus et l’homme possédé par un esprit mauvais au moment ou l’homme entre en dialogue avec Jésus, le nomme : Jésus, Fils du Dieu très-haut et se nomme "Je m’appelle légion."

Tout bascule dans la mer !

La légion d’esprits mauvais se précipite hors de l’homme dans un immense troupeau de porcs, pour son malheur !

Tout bascule pour le bonheur de l’homme libéré : assis, habillé, devenu raisonnable, et même témoin de la Miséricorde infinie de Dieu !

Jésus débarque, aujourd’hui, sur notre rive et vient à notre rencontre. N’ayons pas peur d’accourir et de nous prosterner, de crier notre misère, celle qui nous déshumanise au fond de nous ! Oui, une misère bien cachée parfois, mais qui nous ronge le cœur, les relations, la vie.

Dans un dialogue de vérité, avec Jésus, tout peut basculer, dans la mer, lieu du passage de la mort à la vie !
"Cheval et cavalier, à la mer, il les jeta.", ""Du haut de la falaise, le troupeau se précipita dans la mer."

Laissons Jésus chasser nos bêtes intérieures, cachées, féroces ,
sans nous effrayer du fracas ou d’une perte possible.
La fraternité n’en sera que plus forte,
plus belle et paisible !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales