Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Deux ordres !

jeudi 6 septembre 2018

Deux ordres réveillent au cas où ce serait besoin d’être secoué en cette semaine de rentrée houleuse :
" Avance au large et jetez les filets !"

Le premier passe, mais le deuxième : jeter les filets, après une nuit de peine pour rien ! Acte fou qui plus est épuisant, ordre venant d’un inconnu qui n’a pas l’air du métier.
Tout commence mal au petit matin. La pêche n’a rien donné, rien, absolument rien : les filets sont vides, sales, sans doute déchirés, en désordre. Un inconnu réquisitionne la barque, il parle longuement et voilà qu’il ordonne d’avancer au large et de jeter les filets !

Soudain, un espoir déchire la nuit ; une parole réveille la barque morose ; une audace enflamme les cœurs. Deux ordres bons, de vie !

" Avance au large et jetez vos filets pour la pêche !"

Deux ordres qui n’en font qu’un : une parole qui a pris autorité dans l’enseignement entendu de cet inconnu qui se laisse peu à peu connaître. Rien n’est dit de cet enseignement, de la barque Jésus enseigne les foules en Maître, et quand tout semble dit, l’ordre est donné comme point d’orgue.

Simon dans sa fougue, écoute, accomplit, et reçoit sans délai.
Il reçoit plus que le centuple, il reçoit en surabondance, il reçoit l’effroi, le saisissement qui brise son cœur et le fait s’écrier dans un acte de foi originel : " Éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur !"

Étonnante confession de foi au regard de filets pleins !
Étonnant remerciement au regard de filets débordants !
Étonnant rebondissement au regard de filets prêts à rompre !

Jour pour jeter les filets vides de nos déceptions, de nos peurs ou de nos souffrances, mais aussi de nos attentes !
Jour pour avancer en eau profonde, jour pour jeter les filets de la rencontre !

Nous trouvera-t-il à nos filets ?

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales