Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Entre demande et réponse !

vendredi 10 février 2017

Notre Dame de Lourdes ! Belle mémoire en ce jour qui nous vaut d’aller trouver refuge sous le manteau de Marie pour troquer un verre d’eau en verre de vin ! Et même davantage, six cuves d’eau en six cuves de bon vin !

Notre Dame de Lourdes ou notre Dame de Cana ? La foi ne réfléchit pas ainsi, elle nous conduit de Lourdes à Cana pour nous apprendre à faire ce qu’Il nous dit, Lui, le Maître des Noces...

Que dit-il alors ce matin ?
Entendons bien ce que Marie dit à Jésus : "Ils n’ont plus de vin." Marie remarque le manque, elle voit la faille qui peut assombrir la noce, elle pressent avec son cœur de mère, ses entrailles que le manque est un vrai manque. Simple constatation, de bon sens, qui va à l’essentiel, mais qui semble s’adresser à qui n’y peut rien : "Femme, que me veux-tu ?"

Marie, imperturbable, poursuit sa route et se tourne vers les serviteurs : "Faites tout ce qu’il vous dira !"

Parole qui résonne à Cana, parole qui résonne à Lourdes aujourd’hui, parole qui résonne en nos cœurs comme un murmure de vie, de plus de vie, de salut !

Mystère d’une parole de mère qui se laisse traverser par le Souffle de l’Esprit, mystère d’une parole de mère qui perçoit l’instant du commencement des signes, mystère d’une parole de mère qui fait brèche pour que le Mystère du Fils fasse signe !

Entendons bien cette parole à nous adressée aussi ! Serviteurs, nous le sommes dans l’Esprit pour devenir fils, amis, invités au festin des Noces de l’Agneau... il faut bien six cuves de bon vin pour célébrer tel Don :
L’humanité entière, et chacun de nous, à part entière, invitée aux Noces de l’Alliance éternelle scellée dans le sang du Fils !

Marie se tient là, aux côtés de son Fils, aux côtés de nos manques : "Faites tout ce qu’il vous dira !"
Le miracle de Cana n’est pas loin, si nous sommes prêts à voir les cuves à sec de notre vie et à les présenter simplement à la Source jaillissante en vie éternelle... Marie veille, au secret de nos nuits !

Sous l’abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales