Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Etincelles d’espérance !

mercredi 23 novembre 2016

Tout commence bien, Jésus rassure :
Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer.

Mais soudain, cette résistance et cette sagesse prennent autre allure que la force de la victoire, la toute-puissance que les écoutants attendaient :
Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom.
Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie.


Persécution, détestation, mort : le tableau s’assombrit terriblement, et pourtant des étincelles d’espérance ne cessent d’illuminer les mots qui résonnent dans la nuit : pas un seul cheveu ne sera perdu, garder la vie.

Dans la nuit, un gong résonne : rien de perdu, garder la vie . Chaque coup vibre au plus profond du cœur plus ou moins harmonieusement, longuement, douloureusement.

Rien de perdu, garder la vie : Tout ce que le cœur de l’homme désire, et tout ce qui semble lui être arraché si vite, quand la mort rode, frappe, rugit.

Rien de perdu, garder la vie : Tout ce que le cœur de Dieu garde quand le cœur du Fils est déchiré sur la croix, transpercé par un glaive, épée contre épée, épée de la mort contre épée de la Parole de vie ! Et la vie est sauvée, gardée en Dieu, pour l’éternité !

Rien de perdu, garder la vie  : Que personne ne fasse taire ces battements de notre cœur, gong silencieux dans la nuit qui nous tient en espérance, en vie !

Avec le Christ, rien n’est perdu,
dans l’Esprit, à cause de son nom.
Étincelles d’espérance,
qui nous découvrent le visage du Père !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales