Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Fils de qui ?

vendredi 6 janvier 2017

Vendredi 6 janvier : Nous recevons ce que nous lisons rarement, la généalogie de Jésus écrite par l’évangéliste saint Luc, celui qui a reçu les témoignages les plus marquants de la naissance du celui qu’on appelle aussi Christ. Parler de généalogie, c’est parler de naissance, de parenté et d’origine. Alors qu’apprenons-nous des origines de Jésus ? En route !

"Jésus était considéré comme fils de Joseph, fils d’Eli", puis toute une succession de nom, la plupart inconnus de nous. Soudain, alors que la liste semble s’allonger, un nom surgit, réveille, fils de Mathusalem. Pourquoi ? Réminiscence d’une expression passée aux oubliettes de la langue française, mais... "vieux comme Mathusalem" ! Au détour, allez donc voir dans l’Ecriture ce qui concerne Mathusalem (Gn 5)
_ Et le réveil n’est pas vain, voilà qu’arrivent en trompe, "fils d’Adam, fils de Dieu !" Sans aucune transition, sans aucune annonce préalable. Saisissant raccourci qui fait passer de " Jésus était considéré comme fils de Joseph.... fils d’ADAM, fils de DIEU ."

Qu’allons-nous faire de cette généalogie qui doit faire sens puisque Luc la place, non au début de son évangile mais à la fin du chapitre 3. Faire sa généalogie c’est parler de sa parenté, de sa famille, de ses origines. Et les nôtres ?

Qu’accueillir, que recueillir, que vivre de cette annonce, qu’offrir en fin de journée ? Chemin de vie spirituelle que de recevoir une parole, de la faire nôtre et d’en porter les fruits au Seigneur dans un temps pour lui, avant de dormir. Accueillir, recueillir, offrir, l’annonce des origines de Jésus et les nôtres.

Jésus était considéré comme dit saint Luc, en grec, nous avons "on croyait" : il s’agit bien d’un acte de foi comme acte de naissance ! On croyait : le non-savoir est à l’origine de la vie de Jésus, il est mystère comme nous sommes mystères, nous aussi. Nous ne savons pas qui nous sommes, nous non plus... fils de ....., fils de Dieu : nous le croyons ! Nous enfants de Dieu, nous le sommes ! dit saint Paul.

Ces pointillés qui nous conduisent à Dieu sont pour Jésus cette longue liste, plus ou moins exacte et complète, elle est là théologiquement fondée pour annoncer le Mystère de sa personne et de nos personnes ! N’ayons pas peur des pointillés de nos vies, et du grand vide de la foi !

Accueillons, recueillons, offrons les pointillés des origines,
les pointillés du non-savoir,
les pointillés de la foi des origines et vivons !
Dieu est simplement là, Alpha et Omega !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales