Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Frayeur, écoute !

dimanche 28 février 2021

À l’écart, par appel, pour trois apôtres et nous ? (Mc 9, 2 - 10)

"Il fut transfiguré devant eux."

Pierre, Jacques et Jean, choisis, trois privilégiés, pour devenir témoins !
Ils n’ont pas d’autre privilège que de devenir à la ressemblance de ce qu’ils ont vu : cette vision éblouissante de la gloire de Jésus, lumineux de la lumière divine, qui enveloppe et transfigure la souffrance et la mort mêmes !

La nuée demeure mystérieusement instrument de révélation, elle empêche la vision,mais favorise l’audition.

Tout commence bien sur la montagne, avec Jésus.
Ils sont appelés, trois parmi les disciples.
Ils sont invités à partager la prière de l’Ami.

Mais soudain, Jésus semble ne plus s’occuper d’eux, d’autres sont là et lui parlent, une frayeur survient et la prière échappe.

Sursaut de Pierre qui se réveille, et paraît ne plus savoir où il est, ce qu’il fait, ce qu’il dit. C’est plus que la prière qui échappe.

La nuée les couvre, ils sont enveloppés.

La vision échappe et une Parole se fait Présence :

"Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !"

Là encore, tout échappe, ne reste que Jésus seul, et une parole gravée dans le cœur des trois.

Ne soyons pas accro de la manière dont Dieu vient à notre rencontre ! Ne redoutons pas la solitude qui enveloppe l’existence et plus particulièrement les moments de grâce.
Accueillons nos moments de frayeur comme levier de grâce...

Quelque chose de l’humain nous échappe, sorte de brèche pour le divin.

"Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !"
Gardons cette Parole,
pour passer de la Voix à la parole !

 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales