Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Goût du jeûne ?

vendredi 28 février 2020

Cette fois, nous y sommes, dès ce troisième jour de Carême , au cœur de l’essentiel, ce qui plaît à Dieu : l’attention au frère, au plus petit, au plus démuni.

Et comment se traduit cet essentiel si ce n’est par un jeûne pétri de bonté ?

Un jeûne de bonté, oui !

Pas de restriction pour les restrictions, pas d’ascèse pour l’ascèse, ou pour devenir champion mais pour être frère, sœur en humanité dans le partage, opposé au"prendre pour soi" si quotidien dans nos manières de vivre !

Pas d’effort pour les efforts, comme s’ils plaisaient au Seigneur ! Mais un goût de l’autre parce que l’Autre le suscite.

Toute la Parole de Dieu chante, en ce jour, une musique d’amour et d’attention. Elle met l’homme au centre, en relation, en relation avec Dieu.

Invitation est faite de marcher à contre-courant du monde en portant l’humanité pauvre, blessée et affamée sur notre dos, dans notre cœur ! À nous de la nourrir de bonté !

Nourrir nos proches de bonté, belle piste de Carême :
- par un regard nouveau, plein d’attention,
- par un sourire profond, encourageant,
- par un geste de partage, gratuit,
- par une parole de vérité qui soutient,
- par un silence de connivence, qui remet debout,
- par une présence aimante, qui donne du temps,
- par une attention particulière qui passe inaperçue,
- par un zeste d’humour qui détend et donne le goût de la vie !

Croyons à la Bonne Nouvelle, et convertissons-nous ! Demandons la foi !
Pour trouver le goût de Dieu, le goût des autres, goûtons la Parole et jeûnons avec ce goût de bonté qui rassasiera les autres !

Pétrissons le pain de la bonté,
et partageons-le sans restriction !
Goûtons, savourons ces instants de vie
voilà le jeûne qui plaît au Seigneur !

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales