Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Halte bénédictine !

mercredi 21 mars 2018

La fête de saint Benoît reste un peu cachée en ces jours, mais la liturgie nous est donnée pour honorer la sainteté de Dieu, dans la vie d’un homme qui a su s’arrêter pour mettre Dieu au centre de sa vie : le Christ vivant ressuscité !

Benoît commence la Règle par un mot qui nous est cher : Écoute !

Inutile d’y ajouter quoi que ce soit... Écoutons !

Pour une bonne écoute, une écoute de l’amour, Benoît donne un cadre de vie aux moines et le décrit simplement : ils vivent ensemble, dans un monastère et combattent sous une Règle et un abbé .

Tel est bien le cadre de vie d’une communauté monastique, cadre qui permet de mettre au centre le combat de l’amour.

Ce combat de l’amour n’est pas propre à la vie monastique, mais nous en faisons "profession" !
Profession du service du Seigneur , celui du combat contre les tentations du corps, des pensées. Nous menons le combat du Christ, mort pour nous sauver et vivant pour l’éternité !

Interrogeons-nous en vérité : Quel est notre combat, le lieu de notre lutte avec l’Ange ? Combat de la fidélité, combat de l’amour, amour de Dieu, amour du prochain, amour de soi ? Combat dans la prière ?

Nous marchons en Église, en communion les uns avec les autres, comment le manifestons-nous le ? N’ayons pas peur, nous trouverons sans doute un élan nouveau dans cette halte de douceur et de confiance : tu parviendras !
Nous marchons seuls aussi, chacun et chacune de nous, nous découvrons la solitude existentielle dans le combat quotidien. N’ayons pas peur, le Fils de Dieu nous rejoint au plus intime de notre cœur, là où il désire établir sa demeure !

Écoute, Quelqu’un frappe !
"Je suis" est à visage découvert, dans la sœur, le frère !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales