Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Honte pour qui ?

lundi 27 octobre 2014

« Esprits faux que vous êtes ! N’est-il pas vrai que le jour du sabbat chacun de vous détache de la mangeoire son bœuf ou son âne pour le mener boire ? Et cette femme, une fille d’Abraham, que Satan avait liée il y a dix-huit ans, n’est-il pas vrai que le jour du sabbat il fallait la délivrer de ce lien ? »
Ces paroles de Jésus couvraient de honte tous ses adversaires, et toute la foule était dans la joie à cause de toutes les actions éclatantes qu’il faisait.


Drôle d’affaire et ce n’est pas une parabole ! Une femme possédée par un esprit mauvais, courbée depuis 18 ans, est là à écouter Jésus à la synagogue. Déjà au moins deux détails gênent : la cause de la maladie, et la présence de cette femme à ce moment, à cet endroit. La situation déstabilise et Dieu passe...

Jésus l’a remarquée puisqu’il lui impose les mains, quand il a fini son enseignement et lui parle. Soudain la voilà redressée, debout, prémices de la Résurrection. Encore des détails gênants : Au milieu de la foule, Jésus a vu cette femme, s’adresse à elle, en pleine synagogue, et la touche. Les faits bouleversent et Dieu passe...

Alors, un conflit surgit, entre le chef de la synagogue et Jésus : Dur échange des plus gênants au coeur de la synagogue, un jour de sabbat. Le conflit dérange et Dieu passe...

Paradoxe des paradoxes, honte des hontes, Jésus guérit un jour de sabbat et semble justifier son geste d’une manière bien surprenante : ne devait-il pas délier cette femme, liée par un esprit mauvais depuis 18 ans, un jour de sabbat alors qu’il est permis de délier son âne ou son boeuf, chaque sabbat ? La comparaison fait choc et Dieu passe...

Laissons-nous surprendre par les passages de Dieu, au coeur de nos institutions les plus justes et de Dieu ! Ne sont-elles pas au service de la vie dont Dieu seul est Maître ?

Aujourd’hui, Dieu passe délier,
un boeuf, un âne, une femme... et nous !
De quel lien ? N’ayons pas honte,
c’est pour un plus de vie : la vie debout !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales