Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : "Je suis" s’échappe !

jeudi 2 avril 2020

La fin de la rencontre avec les pharisiens affiche une grande violence : "Jésus en se cachant sortit du temple. "

La parole de Jésus dérange. On veut le saisir pour le faire taire, pour le faire taire définitivement, le tuer à coup de pierres.

Jésus parle encore et pose une question qui arrête les pierres saisies : "Avant qu’Abraham fut, moi, je SUIS"
Lui fait face, sans peur. Il risque sa vie et la dépose librement face à ses adversaires effrayés par sa liberté, son audace qu’ils ne cherchent pas à comprendre. La peur de perdre leur puissance les aveugle, les rend sourds.

Ces mains qui ont saisi des pierres ne peuvent saisir le Verbe : elles sont haine et violence. Parleraient-elles plus fort que le Verbe ? Elles disent que ces hommes de la Loi ne sont pas libres pour accueillir la vérité avec foi, dans la lumière et l’amour que seule la reconnaissance de notre pauvreté permet !

Leurs mains sont crispées, fermées sur l’image déformée de Dieu qu’ils se sont forgées au cours des temps.
Leur intelligences est aveuglée par le pouvoir, la domination, la crainte de perdre des acquis.
Leur cœur est aigri, replié sur la peur, celle de se recevoir, de se laisser saisir, de se laisser aimer. Attitude qui est pourtant le seul contre poison de la toute puissance.

Ces hommes sont paralysés devant la non-maîtrise de l’inconnu, la nouveauté de la Parole qui circule. Ils ne nous sont pas totalement étrangers...

"Je SUIS" s’échappe, et donc échappe, se dérobe à ces mains, ces cœurs, ces intelligences de pierre. Il sort pour aller au bout de son chemin, à son heure.

Nous laisser saisir par le Christ plutôt que de vouloir le saisir ! Le laisser tracer la route avec les mains de la foi, le cœur vidé de notre amour propre et l’intelligence baignée de l’Esprit, tel est le chemin que le Seigneur nous propose pour ce jour.

A la croisée des questions lancinantes,
laissons là nos pierres d’incrédulité,
revêtons-nous de ce désir d’amour trempé de vie !



A 21h, remettons notre journée au Seigneur, par l’Office de Complies, psaumes 4, 90, 133 !

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales