Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Journée du Patrimoine !

dimanche 17 septembre 2017

Le Patrimoine des fils de Dieu ? : "C’est mon frère !"
Et il a une patine propre : "lui pardonner du fond du cœur" !

Visitons notre patrimoine avec l’ami Pierre pour guide ! Pierre et ses questions ! Une fois encore, il a l’audace de son humanité et nous rejoint bien :
« Seigneur, quand mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? »

Mais Jésus le déplace promptement, presque durement :
« Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois."

Déjà sept fois paraissait énorme à Pierre, de l’exploit et Jésus répond sans mesure, sans mesure humaine.
C’est sans doute là, la clé de la fraternité : elle est à mesure divine, à la mesure du cœur de Dieu, qui seul peut pardonner l’impardonnable et venir vivre ce pardon impardonnable en nous, par nous, en semant ce fruit unique de la Croix : son Esprit !

Peu de mots qui révèlent le seuil du mystère, le seuil de la foi, le seuil du chemin escarpé qui fait passer de l’audace humaine à la semence divine, du sept fois au soixante dix fois sept fois, du fini à l’infini, de l’étroitesse du cœur au cœur brisé, élargi, libre ! Voilà notre patrimoine !

Prêts pour ce chemin, de haute altitude, pas sans guide, mais bien en cordée, attachés à la Croix du Vivant ? Prêts ? Partons, avec tous les saints qui nous précèdent, ceux qui ont marqué l’espace et le temps de leur empreinte palpable : le pardon du fond du cœur.

L’itinéraire est balisé :
- la prise de conscience de notre dette,
- la demande du pardon de nos manquements,
- La patience et le courage devant tout adversaire, souvent intérieur,
- L’acquisition de la douceur et la charité, envers ceux qui nous font mal,
- la volonté de transformer le bien reçu en bien donné,
- la lutte contre notre bourreau intérieur, celui qui ne nous pardonne pas !
- la joie d’être frère !

Bon dimanche du patrimoine
en suivant l’itinéraire "fraternité du fond du cœur",
petit sentier escarpé,
celui de l’impardonnable,
devenu praticable derrière Jésus, le Christ !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales