Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : La joie, clé de la liberté !

dimanche 14 mars 2021

Dimanche de la joie... on a peine à y croire ! Justement, il n’est question que de foi ! Si nous l’avions gros comme une graine de moutarde... Jn 3, 14 - 21

L’Évangile de saint Jean nous accompagne en ces jours nous invitant à la contemplation du Mystère de l’amour fou de Dieu. Ne lâchons pas la main du disciple pour oser le saut de la folie !

Entrer dans ce mystère, y plonger est bien folie :
Comment croire que Le Père est toujours à l’œuvre et que le Fils aussi est à l’œuvre ? Comment croire que l’œuvre du Fils est celle du Père ?


- A regarder le monde,
- à écouter les hommes,
- à découvrir les mensonges,
- à subir le mal et la souffrance,
- à sembler ignorer les persécutions de tant de chrétiens...
Comment croire que le Père est toujours à l’œuvre ?

Une parole résonne plus clair : " Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais obtienne la vie éternelle." .

Pourquoi la mettre en doute ?
Avec les oreilles de la foi, les oreilles du cœur, écoutons-la, accueillons-la et laissons-la faire son œuvre en nous, œuvre de libération.


- Le Père aime le monde !
- Le Père envoie son Fils.
- Le Fils ne juge pas,
- Le Fils donne la lumière à qui fait la vérité.

Tout le Mystère de Dieu nous rejoint là où toutes nos questions surgissent : questions de justice, questions d’amour, questions de vie, questions de jugement encore.

N’ayons pas peur,
l’œuvre de Dieu, sa volonté de Père
c’est pour nous, la vie éternelle !
Joie imprenable, passée au feu !

 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales