Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : La tête !

vendredi 3 février 2017

Vendredi voilé de drame par la folie d’un homme qui perd la tête ! Nous connaissons bien Hérode et sa toute-puissance, le banquet et les convives, le vin qui coule à flot et la promesse aveugle :

"Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai."

Pauvre jeune fille sous l’emprise de sa mère, "qui voulait mettre à mort Jean" parce qu’il disait une vérité insupportable pour elle ! Aujourd’hui on dirait : "question de vie privée !"

Non, pas question ! Jean paie de sa vie la folie des hommes, des femmes, aveuglés de toute-puissance, de mauvais sentiments qui les dominent. La folie tue et veut tuer la vérité. Mais voilà que la folie des hommes n’a pas le dernier mot et ne l’aura jamais !

Le nom de Jésus, "Dieu sauve" devient célèbre , dit saint Marc. C’est sûr ! Il devient de plus en plus célèbre, quand Marc écrit l’évangile, cette bonne nouvelle du salut. Il relit donc l’épisode de la folie d’Hérode, d’Hérodiade après la Mort et la Résurrection de Jésus, et en tire la conclusion que ce Nom devient célèbre parce que justement il fait ce qu’il dit : il sauve et c’est le seul Sauveur !

La folie des hommes tue, n’a pas le dernier mot, car le Nom de Jésus sauve : telle est la Bonne Nouvelle qui parcourt la terre et l’enveloppe d’espérance pour l’éternité. N’empêche, la folie tue et c’est un scandale.
Alors que devons-nous faire ?

La lettre aux Hébreux lue, ce jour, donne réponse :
"Frères, persévérez dans l’amour fraternel. N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges. Souvenez-vous de ceux qui sont en prison, car vous partagez leur épreuve. Souvenez-vous de ceux qui sont maltraitez, car vous aussi vous avez un corps."

L’amour ne passera jamais !
Jour pour le vivre, jour pour le donner à vivre,
Vivre en Majuscules, la tête haute !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales