Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Le Défenseur dénonce !

mardi 23 mai 2017

En tout bon Avocat, le Défenseur dénonce !

" Quand viendra le Défenseur, il dénoncera l’erreur du monde sur le péché, sur le bon droit, et sur la condamnation."

Assurément, un verset de la Parole bien obscure et repoussant !

Le Défenseur, l’Esprit de vérité annoncé par le Christ comme Bonne Nouvelle, vient pour dénoncer l’erreur du monde !
Jésus explique mais que comprennent les disciples ?
- l’erreur du monde sur le péché,
- l’erreur du monde sur le bon droit,
- l’erreur du monde sur la condamnation.

Pourquoi parle-t-il de péché, de bon droit, de condamnation et pas d’amour, de paix, de joie ? La bonne pédagogie serait à vouloir encourager, de nos jours et non de dénoncer. Alors, Jésus serait-il au bord du gouffre pour parler ainsi ?

Lui, La Parole de Dieu faite chair, annonce la venue du Défenseur comme bonne parce que justement, il dénoncera l’erreur du monde. En écho, la question de Pilate résonne : "Qu’est-ce que la vérité ?"

La vérité du monde n’est pas que le monde est mauvais : Dieu l’a créé bon, don fait à l’humanité, chemin de communion. Mais l’homme y a semé et y sème l’erreur. Il pervertit la bonté en mensonge, la foi en reniement ou ignorance, l’humilité en orgueil, la douceur en toute-puissance, le don en appropriation, le service en pouvoir.
L’erreur du monde prend l’un ou l’autre de ces traits hideux. Reconnaissons le trait que nous dessinons et demandons à l’Esprit qui souffle jusqu’aux confins de la terre, de notre terre intérieure de le transformer, de le transfigurer, de le retourner !

La vérité rend libre.

Le Défenseur dénonce l’erreur
pour en briser ses verrous.
Viens, Défenseur des pauvres !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales