Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Le doigt de Dieu !

vendredi 10 octobre 2014

" Si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous. " dit Jésus.

Le doigt de Dieu, doigt de la création, doigt de la puissance aimante, doigt de l’oeuvre en chemin : doigt invisible mais présent.

Le doigt de Dieu travaille pour nous, il façonne le coeur de l’homme et le fait participer à la vie de Dieu en dessinant dans nos coeurs l’image du Fils.

Mais Jésus pointe son doigt sur une réalité encore plus profonde, il prolonge le doigt de Dieu, le doigt du Père : le sens de sa venue, de sa mission : faire advenir le Règne, apporter la paix.
Alors le doigt de Dieu se tourne vers celui qui parle, Jésus et le révèle comme la puissance de chasser les démons, !

Le doigt de Dieu rend la parole à un muet. L’Evangile de Luc passe sans transition de l’enseignement sur la prière, le "Notre Père", avec l’exhortation à "chercher, demander, frapper" au récit d’une guérison.
La guérison d’un mal physique est interprétée comme la victoire contre le mal, illustration de l’enseignement, Parole qui fait ce qu’elle dit : cela peut nous déranger, nous déplacer. Nous ne sommes habitués à penser ainsi, à voir de tel miracle... Mais laissons-nous conduire plus loin qu’à la surface de l’exceptionnel.

Le doigt de Dieu nous touche pour nous sauver !

N’ayons pas peur d’être touchés par le doigt de Jésus, il est le doigt de Dieu, Il est la force de l’Esprit, Il est l’Evangile proclamé, Bonne Nouvelle semée, Il est l’amour du coeur de notre Dieu !

Montrer du doigt, c’est impoli,
être montré du doigt, c’est déplaisant,
regarder le doigt de Dieu sauve !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales