Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Le sel !

dimanche 5 février 2017

Deux affirmations de Jésus qui ne vont pas de soi, pour un dimanche qui, lui doit aller de soi ! N’en gardons qu’une : saveur de sel !

"Vous êtes le sel de le terre !"

En lui-même, il n’est rien. Il donne du goût. Il relève la saveur de ce à quoi il se mêle, se fond, ce dans quoi il disparaît. Ni trop, ni trop peu. Il est encore conservateur. Mais sans lui, tout est fade. Ils le savent bien ceux qui sont au régime sans sel !

Ainsi, sommes-nous sel !

Sel de la terre, sel pour donner goût, goût à la terre : mais quel goût ? Goût de vivre, goût d’aimer, goût des autres, goût de Dieu !

Sel de la terre, sel pour relever la saveur, saveur de la terre : mais quelle saveur ? Saveur de fraternité, saveur de paix, saveur de réconciliation, saveur d’espérance !

Ainsi devrions-nous être sel !

Ce qui dénature le sel ? L’humidité surtout. Alors qu’est-ce qui est humide dans nos vies pour dénaturer le sel de la foi que Dieu nous donne gratuitement, largement, sans mesure ?
Quelle humidité, quelle tiédeur nous touchent, nous envahissent, nous dénaturent ? N’ayons pas peur de cet instant de vérité pour retrouver le goût de Dieu, la saveur de la vraie vie !

Comment ? Goûtons la Parole d’abord, et nous sentirons bien si elle a du goût pour nous. Alors, si la Parole a du goût, nous serons goûteux de son goût, deviendrons par nos bonnes actions sel de la terre, ceux qui nous entourent percevront la gloire de Dieu !

Non, vraiment, pas de régime sans sel,
pas de vie sans Parole,
c’est elle qui est Sel,
et nous qu’elle sale !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales