Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Leçon d’humilité !

mardi 22 mai 2018

Après la Pentecôte, le temps ordinaire s’ouvre et nous retrouvons la lecture continue des évangiles, là où nous l’avons laissée, à savoir Marc 9.
Un peu dérangeant de retrouver Jésus et les disciples en chemin, dans cette montée dramatique vers Jérusalem. Sortirions-nous du drame pour y revenir ? Le cycle liturgique enseigne à marcher sur la spirale de la foi, de l’espérance qui conduit à l’amour, n’ayons pas peur de nous laisser conduire.

Jésus enseigne donc les disciples ! Ils n’ont pas encore compris, et se disputent en chemin pour savoir qui est le plus grand ! Question bien actuelle dans notre monde, dans notre Église, dans nos communautés, dans nos fratries !

La réponse de Jésus laisse sans voix :

"S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé."

Relisons plusieurs fois cet enseignement ! Relisons-le pour entendre le murmure de l’Esprit qui nous habite lui donner sens, chair, force et dynamisme !

Le plus grand ? Un enfant accueilli ? Celui qui accueille un enfant ? Celui qui accueille l’enfant et qui reçoit Jésus ? Celui qui accueille un enfant, reçoit Jésus et donc Celui qui envoie Jésus ?
Quelle révolution ! Le plus grand ? Celui qui accueille un enfant, accueille le Fils et accueille le Père dans le Fils par la force de l’Esprit !

Qui peut s’enorgueillir d’être le plus grand ?

Laissons la question !
Jetons-la dans le feu de l’Esprit
Brûlons d’amour et nous verrons l’œuvre de Dieu,
Il est grand le mystère de la foi !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales