Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Lève-toi au milieu !

mercredi 21 janvier 2015

Il y avait là un homme dont la main était atrophiée. On observait Jésus pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat. C’était afin de pouvoir l’accuser.
Il dit à l’homme qui avait la main atrophiée : « Lève-toi, viens au milieu. »


Jésus n’est pas dupe, il sait bien que ses paroles ne sont pas entendues, encore moins reçues par ceux qui croient comprendre la Loi. Le texte dit même qu’ils l’épient pour voir et pouvoir l’accuser.

Ne craignons pas les rugosités voire les pierres d’achoppement de l’évangile : les gens de la synagogue ne font pas qu’observer Jésus, ils l’épient ! Cette résonance interroge profondément : la Bonne Nouvelle dérange, l’amour dérange, la vraie liberté dérange, parce qu’elle pousse dans les retranchements non dangereux mais engageants.

De quoi s’agit-il ? De lever ce qui est au milieu !

Or ce qui est au milieu, ce n’est pas eux et leur interprétation de la Loi, eux et leur appropriation du pouvoir, eux avec leur gros moi, c’est tout simplement un humain à la main desséchée, un humain paralysé, un humain mis de côté et que Jésus fait se lever au milieu.

Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ! Au milieu, une main rétablie sur la parole de Jésus, la Loi qui retrouve sa place, être au service de la vie.
Jésus se tient au milieu de nous, silencieux, attentif, prêt à rétablir toute main desséchée. Ecartons notre moi du milieu pour entendre la parole qui appelle à nous lever au milieu ! Alors, tout retrouvera sa place juste, et nous aurons l’oreille attentive pour reconnaître la voix du Vivant qui nous interpelle : "lève-toi au milieu !"

Vrai engagement du Ressuscité,
vrai engagement de ressuscités !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales