Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Lumière dans le monde !

dimanche 11 mars 2018

Jésus rencontre Nicodème. Nicodème, c’est nous, aujourd’hui.

Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.

Cette parole de Jésus nous suffit pour tomber ! Oui, tomber, tomber à la renverse devant la folie de Dieu, tomber à la renverse devant l’inouï d’une telle déclaration, déclaration d’amour s’il en est !

Osons entendre ces mots ! Ils sont folies d’amour infini et nous sont adressés !

Chaque mot porte une semence précieuse :
- Dieu d’abord ! Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ? Qui donc est Dieu ? Osons ne pas répondre, mais laisser le grain du doute, du questionnement germer au coeur de notre coeur !
- tant aimé le monde ! Ce monde si laid, si haïssable en ces lieux de violence, de persécutions, Dieu s’y livre par amour. Osons accueillir ce grain de folie et le laisser pousser notre terre, la craquer pour germer !
- croire pour ne pas se perdre ! Une vraie peur nous habite, celle de nous perdre, celle de perdre, celle de disparaître. Or Dieu sème un grain de foi qui en prenant corps dans notre vie, lui donne cette certitude, que rien n’est perdu et surtout pas nous. Osons recueillir cette graine d’espérance qui poussera ses racines dans nos incohérences !
- la vie éternelle ! Du terre à terre de notre vie, un bond en un mot vers l’inaccessible, l’indicible, l’ailleurs parfois raillé, nié : la vie éternelle. Osons offrir nos petits iotas d’amour à cet éternel amour, sur la Parole de cet Autre !

Quel chemin pour aujourd’hui !
Assis, debout, au lit,
Au bord du chemin, ou à la lumière de sa Présence,
qu’importe, un "iota de oui" suffit !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales