Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Ma mère, mes frères !

lundi 21 novembre 2016

Aujourd’hui, l’Eglise fait mémoire d’une fête très discrète, peu connue : la présentation de Marie au Temple, son offrande d’elle-même.

Pas de récit évangélique, mais des traces dans des textes anciens que la tradition populaire a retenus pour honorer la Mère du Sauveur, et pour la donner comme modèle d’un coeur totalement offert à Dieu, modèle de la vie consacrée.

L’Evangile fait brèche, et porte un risque : celui de croire que Jésus n’avait pas une grande proximité avec sa Mère ; les mauvaises interprétations n’ont pas manqué pour justifier des pratiques religieuses sous couvert de la volonté de Dieu ! Relisons avec une oreille neuve !

"Comme il parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler. Jésus répond : ’Qui est ma mère et qui sont mes frères ?’ Montrant de la main ses disciples, il dit : ’Voici ma mère et mes frères ; quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c’est lui mon frère, ma soeur, ma mère.’"

Jésus déplace son auditoire.
Deux déplacements au moins nous touchent :
- au lieu de parler, il s’agit de faire la volonté du Père
- le groupe, "ma mère et mes frères" s’élargit "mon frère, ma soeur, ma mère."

Pour ne pas manquer une visite de Dieu, peut-être la visite qui nous fera réellement devenir frère, soeur, mère du Fils, il nous faut entendre ces déplacements voulus par le Christ, pour nous donner accès au Père.

"Désirer parler à Jésus" ne fait pas de nous un frère, une soeur, une mère du Christ et donc un enfant du Père. Jésus désire lui, nous conduire au Père.
Jésus passe devant, il monte à Jérusalem, accomplissant résolument la volonté de son Père. Il nous entraîne sur ce chemin escarpé.

Nous sommes peut-être, debout, dehors à désirer parler à Jésus de tous les événements qui se sont passés ces jours-ci, un peu comme les disciples d’Emmaüs.

Il nous invite à entrer dedans, dans le face à face trinitaire, pour nous offrir à la volonté de Dieu, nous offrir à l’amour jusqu’au bout, à vivre de sa présence découverte en chemin, ce qui nous fera réellement devenir ainsi frère, soeur, mère !
Ne cherchons pas à tout savoir, tout comprendre, mettons-nous en chemin !

Marie, la première en chemin,
Mère d’humanité, n’oublie pas tes enfants,
intercède pour nous, maintenant et toujours !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales