Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : N’oublie pas !

jeudi 5 janvier 2017

que Dieu veut te voir ! Aujourd’hui, ce jeudi 5 janvier, il te regarde.

" Je t’ai vu sous le figuier !"

Un petit article qui ouvre une porte :" le " figuier, comme s’il n’y en avait qu’un en Israël !

Mais pour un juif, comme Nathanaël, "le" figuier a une signification très forte : " quand tu étais assis pour lire La Parole !"

Alors, tout de suite, Nathanaël est saisi du dedans.
Cette Parole sans cesse méditée, ce temps assis à scruter les Écritures pour y trouver La Lumière, prennent sens dans l’interpellation de Jésus :
" je t’ai vu ".
et le cœur se sent intérieurement aimé, plus, il reçoit l’électrochoc de la foi qui devient kérygme dans la bouche de Nathanaël : " C’est toi le Fils de Dieu ! " après tant de doutes sur Nazareth.

Du doute à la foi, par le passage sous le figuier, tel est le chemin de Nathanaël, tel est le chemin que Jésus ouvre, lui, la Porte !

Jésus le voit parce qu’il est venu le chercher, parce qu’il est venu le sauver, parce qu’il est lui, la Porte du ciel, la Porte qui donne accès au Père, la Porte par laquelle l’amour de Dieu descend sur terre et notre amour monte au ciel en demeurant enraciné dans l’humain, l’humain de l’humain !

Et pourquoi ne pas nous asseoir à l’ombre du figuier de la Parole, quelques instants, chaque jour ? Dieu nous désire, Dieu nous voit parce qu’il nous aime !
Le chemin du ciel, des cieux ouverts, de l’amour mais encore de ce lieu désiré de communion avec ceux qui y sont déjà, nous est donné gratuitement, dans la foi.

Pourquoi ne pas nous y engager,
à dos de chameaux, en regardant l’étoile ?
N’oublie pas, Dieu veut te voir car il t’aime !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales