Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Nouvel appel !

samedi 21 octobre 2017

Après la crainte, l’inquiétude ! Jésus ne cesse de rassurer ses amis, comme une mère, un père rassurent leurs enfants pour les aider à grandir, à passer les épreuves de la vie. Rassurer pour encourager. Cela demande beaucoup de cohérences de vie ensuite et là, nous avons tous besoin d’un Maître.

Entendons-nous ainsi les "ne craignez pas, ne vous tourmentez pas, ne vous inquiétez pas" qui jalonnent notre route ? Qui les murmure ?
Voyons ce qu’aujourd’hui nous propose pour passer de nos incohérences à la cohérence d’amour du Christ !

Quand on vous traduira devant les gens des synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la façon dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz. Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire.

Une fois encore, Jésus surprend, déplace, ordonne.
Il surprend par sa lucidité, la vérité et la force de sa parole. Les situations injustes ne manqueront pas jusqu’à pouvoir être traduits injustement, en justice alors il faudra rendre compte de sa foi. Première inversion de nos incohérences en cohérence : traduit injustement en justice pour faire justice !

Il déplace par l’audace et le tranchant de sa parole. Un autre, l’Esprit Saint viendra, c’est lui qui parlera. Deuxième inversion : pour parler juste, écouter !

Il donne la clé par sa promesse et son assurance : un enseignement pour l’heure qu’il faut. Il donne le chemin de la vie qui est ouverture à l’Autre, ouverture au Souffle d’un Autre.
L’ouverture à l’Esprit signifie au fond notre consentement à ne pas être notre source. Troisième inversion : la source est le Tout Autre ! Sacrée descente en profondeur !

Ne vous tourmentez pas ! Que nous faut-il entendre ?
"Laissez l’Esprit inverser les tendances :
s’il entre en vous, c’est gagné pour la vie éternelle !
"

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales